Sep 24, 2020

Persévérance entrepreneuriale

Persévérance : continuer de faire ce qu’on a résolu, par un acte de volonté renouvelé.

Voici comment le Petit Robert définit la persévérance. Continuer, non par obstination, non par acharnement, mais par un acte de volonté renouvelé. Je ne sais pas pour vous, mais moi, cette définition allume une lumière drôlement étincelante dans toute mon âme. N’y a-t-il pas quelque chose de plus merveilleux que de voir quelqu’un poursuivre ses rêves au-delà des obstacles ? Je suis de celle qui adore la sensation de réussite devant les faits accomplis, mais c’est le chemin que je parcours un jour à la fois qui me fait grandir et m’émerveille.

C’est prouvé, un entrepreneur qui poursuit une mission, qui a une vision claire et qui rassemble son équipe autour de celles-ci, a de meilleures chances de réussir. Attention, par réussite, je ne parle pas simplement de profit! Je parle de satisfaction personnelle, d’accomplissement de soi, tout en préservant sa santé mentale et physique, sans se sentir seul et isolé, avec la certitude de contribuer à plus grand que soi. Dans ce contexte, la persévérance entrepreneuriale devient l’affaire de tous! La société entière a tout à gagner de soutenir ses visionnaires, ses entrepreneurs qui travaillent si fort à réaliser leur mission, à faire en sorte qu’ils persévèrent. Et c’est exactement la mission que s’est donnée Coup de pouce PME.

Quels sont les grands freins à la persévérance des entrepreneurs ? Qu’il s’agisse d’un nouvel entrepreneur ou d’une personnalité d’affaires aguerrie, les freins se ressemblent beaucoup : l’épuisement, le stress constant, le sentiment d’isolement, la pression, les soucis financiers, le manque de planification ou d’objectifs, les défis des ressources humaines, etc. Parfois, des entrepreneurs sont également impactés par le manque de reconnaissance et d’appréciation au sein de leur équipe ou de leur clientèle. Il existe aussi un bon nombre de personnes incapables de déléguer. En plus d’être un frein à la santé mentale et physique des entrepreneurs, il peut s’agir là d’un frein au bon fonctionnement d’une entreprise. Et c’est exactement la mission que s’est donnée Coup de pouce PME.

Comment pouvons-nous contribuer à la persévérance entrepreneuriale? En tant qu’ami, collègue, membre de la famille, vous pouvez d’abord être à l’écoute. Les signes de découragement ou d’épuisement sont plus souvent évidents.

Voici quelques phrases clés pouvant faire toute la différence pour un entrepreneur :

« Que puis-je faire pour t’aider? »
« Tu es inspirant, merci pour tout ce que tu entreprends! »
« Je suis fier de contribuer à tes projets. »
« Tu as le droit à une pause. »

Vous pouvez aussi vous ouvrir, en toute authenticité, et faire part de vos propres défis. Parfois, de s’ouvrir à l’autre, c’est de montrer l’exemple et démontrer que tout n’est pas toujours parfait et que l’on peut s’appuyer sur les autres pour cheminer. Un petit mot gentil sur un bout de papier, un café gentiment offert, proposer une ou deux heures de son temps pour rendre service… Seule votre imagination est la limite de ce que vous pouvez faire pour contribuer à votre façon à la persévérance des entrepreneurs qui vous entourent.

Finalement, je ne peux rédiger un texte sur la persévérance entrepreneuriale sans vous parler d’achat local. Lorsque vous faites un achat dans un commerce de votre communauté, vous investissez directement dans le rêve, la mission et la vision d’un entrepreneur. Vous investissez dans vos infrastructures, dans vos loisirs, dans la création et le soutien d’emploi. Vous investissez chez vous, et vous renforcez le désir d’un entrepreneur à tout mettre en place à continuer de faire ce qu’il a résolu, par un acte de volonté renouvelé.

Demander de l’aide : Force ou faiblesse ?

Demander de l’aide : Force ou faiblesse ?

Ils ont deux ans, veulent tout faire seuls et nous leur apprenons à demander de l’aide, à le dire avec des mots. Puis ils fréquentent l’école et lorsqu’ils vivent des moments plus difficiles, nous leur répétons de demander de l’aide. Ils arrivent ensuite à l’adolescence et nous espérons tellement qu’ils nous demanderont de l’aide s’ils en ont besoin!

lire plus